Manu bouscule ses certitudes

Manu bouscule ses certitudes

Manu, confortablement installé dans son rôle de mâle se trouve ébranlé par la profonde colère d'Anna, alarmé par un discours où prévaut cette amertume qui précède la disgrâce.

Il est en plein désarroi, ébranlé dans ces certitudes; que lui reproche-t-elle ? Qu’attend--elle de lui ?

 

martinique - distillerie jm - 2015 

Non-coupable par conformité sociale et culturelle

Manu regarde Anna et pense à sa mère. Il ne comprend pas ! il ne fait que jouer ce que sa mère lui a appris, ce que son père lui a montré.

Fils adoré d'une mère très souvent disponible, privé de la présence d'un père, absent pour de multiples raisons ; éternel enfant déchargé de tout souci, aux désirs souvent anticipés et toujours satisfaits;

homme en devenir aux yeux duquel la mère n'est pas une femme mais un être asexué, déversoir d'amour, dont la principale fonction est d'éduquer les filles à la protection rapprochée des garçons;

Manu vénère sa mère, c'est la seule femme à laquelle il voue une indéfectible loyauté, à laquelle il est fidèle. Impossible de la considérer à l'origine de sa facilité à esquiver les responsabilités.

 

martinique - savane des esclaves - 2015

 Se sentir bousculé dans ces certitudes

Manu perçoit qu'il doit réécrire son texte, changer de costume pour un rôle à clarifier, s'affranchir d'une image valorisante pour conquérir une place à déterminer.

Comment échapper ou affronter les moqueries des copains s'il doit justifier d'une non-participation à une virée par un engagement conjugal; prendre le risque de ne plus être invité pour ne pas s'entendre dire qu'il doit « demander la permission ».

Sa mère acceptera-t-elle ou comprendra-t-elle son choix d'accomplir des tâches ménagères culturellement réservées aux femmes ?

Comment matérialiser une relation père-fils dans un rapport parents-enfants réduit à une cellule « mère-fils » dont il se sent exclu ?

Pire encore, comment marquer, au quotidien, son attachement à sa femme qui n'est plus à séduire et qu'il a cru définitivement acquise  par le mariage et la maternité ?

 

martinique - savane des esclaves

 Renoncer à ses zones de pseudo-confort

Manu tient à Anna, à l'amour de sa mère, à l'affection de ses enfants, à la solidarité qui le lie à ses copains. Comment tout combiner ? Peut-il tout combiner en réécrivant la partition.

Il comprend la nécessité d'une évolution voire d'une mutation des rôles.

Il reconnaît comme impératif de ne plus s’accommoder d'une prétendue exclusion paternelle.

Il perçoit une exigence à mettre de la communication, du partage et de l'affectivité dans sa relation à chacun des membres de sa famille.

 

 

martinique - distillerie jm - 2015

  Il ne peut que renoncer à reproduire un mode traditionnel de comportement

Manu se sent comme sur un chantier en cours. Il se rassure, tout est plus personnel, plus subjectif, plus complexe mais sa profession de chef de projet devrait l'aider.

Manu, redresse la tête, se tourne vers Anna. Il faut qu'ils se parlent, qu'il lui avoue son aveuglement, ses aspirations et ses craintes, lui explique, partage avec elle sa vision de leur relation, entende ce qu'elle en pense.

 

 

Une union, c'est un duo et à deux c'est plus facile !

2 réponses

  1. […] Analyser être seul… à deux; réagir, retrouver le cap, retrouver le sens. Suivons Anna dans Anna explore sa culpabilité et Manu dans Manu bouscule ces certitudes. […]

  2. […] et Manu se regardent, le temps du silence a apaisé les tensions. Ils ont pris le temps de se recentrer. Un […]

Répondre