«Messieurs et Dames, Bonjour »

Messieurs et Dames, Bonjour

Avez-vous remarqué combien le « bonjour » et le « bonsoir » se sont banalisés et vidés de leur sens profond.

 

123RFCette forme de salutation existe dans toutes les cultures

mais force est de constater qu’il n’est plus question de politesse.

En privé, nous embrassons machinalement ceux que nous aimons ou apprécions ;

les parents ont même oublié d’apprendre à leurs enfants que « bonjour » s’accompagne d’abord d’un « papa » « maman » ce qui facilite le « bonjour Mr. ou bonjour Mme » ;

formulation correcte, tout aussi valable pour mamie ou tonton.

En public, nous gratifions nos collègues ou nos copains d’un « salut » familier et nous nous satisfaisons d’un grognement ajouté à une poignée de main lorsque quelqu’un nous est présenté ; le protocole hiérarchique nous impose un « bonjour Mr. le directeur » et lorsqu’un inconnu nous salue, nous feignons de ne pas le voir et ne daignons pas lui répondre.

Or Bonjour est une façon de souhaiter une BONne JOURnée à celle ou celui auquel on s’adresse.

 

fotolia 1Bonjour est un raccourci de « je vous souhaite de passer une bonne journée ».

Faisons l’expérience d’un « Bonjour Monsieur X ou Madame Y» dit en conscience ;

il résonne avec sollicitude, nos lèvres le prononce avec amabilité et bienveillance; notre corps l’accompagne en ouverture ; notre poignée de main devient plus cordiale, notre étreinte gagne en sentiments.

Notre interlocuteur perçoit et ressent cette différence ; il réagira en nous répondant, nous fera un sourire ou un geste.

 

 

123RF

 

Imaginons que chacun de nous conscientise son « bonjour » ;

pas un « bonjour » de contrainte sociale prononcé du bout des lèvres sans regarder personne ;

pas un « bonjour » rapide, furtif ou de réflexe conditionné ; un « bonjour » humain, du corps, de l’esprit et du cœur.

Ne ratez pas l’occasion d’un authentique « bonjour », sincère, chaleureux, où l’on regarde l’autre ; où l’on souhaite vraiment à tous de passer une bonne journée.

En ajoutant Monsieur, Madame, voire plus, Martin ou Dubois ; on montre à l’autre qu’on le reconnait comme une personne à part entière ; on lui manifeste respect et considération

.

 

Un « bonjour » sincère est une œuvre d’art car il nous touche au cœur et nous pousse à faire de même.

Ne vous préoccupez pas du regard suspicieux ou du silence des autres.

Concentrez-vous sur votre part d’humanité, sur la bonté de votre voix.

Recevez et savourez le sourire dans les yeux de celui qui vous répondra.

Et vous, qu'en pensez-vous ?